LES OLIGO ELEMENTS DE L'HIVER » Abbienetre | Bloguez.com

 LES OLIGO ELEMENTS DE L'HIVER

4/11/2008

Quels sont les oligo-éléments ionisés de l’hiver ?

 

Argent      utile dans la grippe (avec le cuivre), dans les affections ORL (avec le cuivre)

Magnésium      active plus de 300 enzymes, régule l’équilibre acido-basique, permet de « protéger » les parois intestinales, stimule la flore intestinale nécessaire pour un bon système immunitaire.

Cuivre-or-argent   :  modificateur de terrain dans les maladies infectieuses et les états inflammatoires, dans le cas d’absence de défense de l’organisme

Cuivre-germanium-argent   :   stimulateurs des défenses naturelles

Manganèse-cuivre      renforcement de l’arbre respiratoire

http://www.naturovita.fr/

 

Que sont les oligo-éléments ionisés Catalyons ?

 

Les Catalyons ne contiennent ni alcool, ni lactose, ni colorant, ni paraben, ni conservateur.

 

Les Catalyons sont des catalyseurs indiscutables qui interviennent dans les diverses synthèses et régulations cellulaires, nécessaires au maintien de la vie.

Ils ont leur place en maintien de l’équilibre biologique.

 

Comment sont obtenus les Catalyons ?

 

Par dissolution des métaux dans l’eau pure aboutissant à la formation d’ions libres de ces métaux.

Ceci leur confère un degré de puissance active, capable de leur donner une valeur d’efficacité.

 

Les Catalyons présentent 4 avantages :

 

La forme ionisée – les Catalyons par leur nature d’ions libres protégés par des molécules d’eau possèdent une charge électrique à haut pouvoir catalytique. Ils ne présentent aucune barrière énergétique à franchir pour agir.

La taille des ions libres Catalyons est des plus infime, du même ordre que la molécule d’eau. Plus la particule est petite, plus son absorption est facilitée et plus sa surface d’action augmente. C’est là tout l’intérêt de l’ion libre, puisqu’en fait il s’agit d’une particule unique chargé électriquement.

L’assimilation – la forme d’ions libres est directement et totalement assimilable. Les Catalyons sont si petits qu’ils sont absorbés sans contrainte. Ils ne nécessitent aucun travail de dissociation préalable à l’assimilation. De très faibles concentrations sont donc suffisantes pour un bon équilibre.

L’innocuité – les métaux élémentaires sous forme ionisée n’ont aucune toxicité. De plus, la concentration des Catalyons ne dépassent jamais les apports nutritionnels. Elle se situe en moyenne entre 0,1 et 5 milligrammes par litre. Il n’y a donc aucun risque de toxicité.

Le procédé breveté Catalyons – met en œuvre l’ensemble des propriétés physico-biologiques des ions métalliques. Il apporte, à l’organisme, l’oligo-élément idéal qui permet l’action du métal avec sa spécificité biologique propre et en y ajoutant celle de sa charge électrique à haut pouvoir catalytique.

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |